5h30 am



L'heure des souvenirs, des projets, des écrits, des films passés et à venir, des avis critiques, des ambitions...et accessoirement du 1er biberon. 

 Ce biberon n’est pas la moindre des raisons. Tant que la plus jeune n’aura pas pris conscience des heures nécessaires au repos parental, et que son petit ventre réclamera sa pitance matinal à l’aube, il en sera ainsi. Ce qui était une certaine contrainte (une journée « normale » devant normalement commencer à 6h30), est petit à petit devenu une possibilité de regrouper les quelques pensées qui me traversent l’esprit au cours de la journée et prennent toute leur amplitude la nuit venue. Au réveil (en fanfare), elles s’imposent clairement à moi finalement, avec la frustration de voir ensuite se passer la journée sans pouvoir les concrétiser. Demain peut-être, oui demain, si j’ai le temps.

 A 5h30, j’ai enfin un peu de temps pour m’y atteler. Modestement, mais c’est un début. Comme les biberons ne dureront pas, j’espère ainsi prendre un certain rythme, avec l'espoir de parvenir à décaler un peu plus tard dans la journée ces bonnes résolutions. 
5h30 am deviendrait alors 5h30 pm. 
Ce blog peut m’y aider, en concentrant et affinant mes pensées. Mais en me permettant également de revenir sur certaines choses, écrites et tournées. Pas un bilan au sens propre, plutôt un cheminement.

 Sinon oui, je marche à rebours. Je m’intéresse au blog au moment où les réseaux sociaux prennent le relais dans l’exposition de chacun. Mais j’aspire ici à un peu plus de développement qu’une simple mention ou qu’un simple renvoi vers un lien vite oublié. Une forme d’archivage également (Damien si tu me lis), en espérant que Google ne décide pas de saborder Blogger par manque de rentabilité. 

Note : penser à faire des sauvegardes et ne pas mettre ses œufs dans le même panier...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire